vendredi 29 juin 2007

Portail des langues et du multilinguisme: UNESCO Secteur de la culture


Portail des langues et du multilinguisme: UNESCO Secteur de la culture: "Les langues ne sont pas seulement des outils propices à la communication, elles reflètent, et transmettent aussi des perceptions du monde.

Canal.jpg 2006¤fabermedia

En tant que véhicules de valeurs et d’expressions culturelles et sociales, elles constituent un facteur déterminant de l'identité de groupes et d'individus. Pourtant, plus de 50% des 6000 langues du monde risquent de disparaître, 96% d’entre elles sont parlées par seulement 4% de la population mondiale et moins d’un quart de toutes les langues sont utilisées dans l’éducation et le cyberespace - la plus grande partie que sporadiquement. Seules quelques centaines de langues sont vraiment valorisées dans l’éducation, le domaine public et le monde digital.

L’UNESCO a un rôle essentiel à jouer dans ce sens, en promouvant des instruments normatifs, des politiques et des actions en faveur du multilinguisme dans ses différents domaines de compétence : éducation, science, culture et communication."

A Paris l'Unesco e la diversitat culturela

A Paris la Françia lutja per los drèchs de l'òme e dins Argeria lutja tanben. Mas tot aquò capita pas... Quna misèria de los veire se batre aital per la libertat



La nouvelle république: "Ces textes seront étudiés, a-t-il dit, lors de deux sessions extraordinaires du Comité intergouvernemental des «Etats-Parties», dont les membres seront élus lors de cette première Conférence de Paris, et qui se tiendront fin 2007 et en 2008. L’importance de cette Convention dans la promotion de la diversité culturelle sous ses différentes facettes, face à une mondialisation accordant une place de plus en plus prédominante aux échanges commerciaux, a été également relevée par le président du Comité intergouvernemental des experts indépendants, M. Kader Asmal, ancien ministre sud-africain de l’Education.
M. Asmal a mis l’accent sur les défis qui restent à relever pour que les objectifs de cette convention puissent se concrétiser et faire de la solidarité et la promotion des échanges culturels une réalité. La Convention vise à renforcer les liens qui «unissent culture et développement durable, et met en place une approche novatrice de la coopération internationale» et «réaffirme le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, l’égale dignité des cultures, l’accès équitable et l’ouverture des cultures au monde», souligne l"

Cò que se fa endacòm mai


CNW Telbec: "e gouvernement McGuinty nomme les récipiendaires du Prix du champion de l'aide aux nouveaux arrivants

Nomination des premiers récipiendaires lors de la Journée canadienne du
multiculturalisme


Al Canada i a de remesas de prètz per los que travalhan a l'aculhida dels novèls venguts, que se sab ailbas aue la diversitat umana es sorga de riquèsa.
Un eisemple qu'es de bon entre un fùm d'autres.

TORONTO, le 27 juin /CNW/ - Les premiers Prix du champion de l'aide aux
nouveaux arrivants de l'Ontario sont attribués à quatorze particuliers qui ont
contribué à ce que leur ville accueille plus chaleureusement les nouveaux
arrivants ou ont concouru à favoriser la diversité culturelle, a annoncé
aujourd'hui le ministre des Affaires civiques et de l'Immigration de l'Ontario
Mike Colle en hommage à la Journée canadienne du multiculturalisme.
'Ces personnes ont déployé de remarquables efforts pour ériger des
passerelles favorisant la compréhension culturelle et aider les nouveaux
immigrants à s'installer et à réussir dans notre grande province', a dit
M. Colle. 'Les Ontariennes et Ontariens apprécient la diversité en raison de
la richesse sociale et économique qu'elle confère à la province. Le
gouvernement McGuinty est heureux de rendre hommage à ceux et celles qui
convertissent des valeurs en actes dont nous tirons tous parti.'
Le programme des Prix du champion de l'aide aux nouveaux arrivants, dont
le lancement a eu lieu en début"

dimanche 17 juin 2007

Diversitat culturala


Neu-Iòrq onu:
lo 2 d'octobre sera jornada mondiala contra la violencia. l'amassada generala s'ajunta a l'esperit de la declaracion sus la diversitat culturala adoptada per la Conferencia Generala de L'Organisacion des Estats Unis , per l'educacion , la sciença, e la cultura dins sa 31 èna seccion , que volonta a una mai granda solidaritat , sietuda sus la reconeissença de la diversitat culturala que ajudaria a una "possibla" cultura de patz. Lo mot "eventuala" o "possibla" faguèt tussir lo delegat american qu'arefusèt de sinhar mentre que totes los autres païs sinhavan.
-------------------------------------------------------------------------------
Paris ,OIF :
Lo secretari general de L'Organisacion de la francofonia, Abdou Diouf, parlèt per la mèsa en obra de la Convencion sus la diversitat culturala a la vèlha de la prumièra Conferencia des estats sinhators de la Convencion sus la proteccion e l'espandida de la diversitat culturala , de las expressions culturalas que se dubrisson dilun al sièti de L'UNESCO a Paris.
Mais luènh lo text torna remebrar que :
lo respècte dels drèchs de l'òme e de las libertats fondamentalas e l'egala dignitat de las culturas , l'accès just e la dubèrtura de las culturas al monde"
Encar milhor pus luènh:"
facia al monde numeric , l'UNESCO e l'Institut de la francofonia, an totjorn trabalhat ensèms per ajudar la diversitat culturala e lo pluralisme linguitic sus INTERNET
---------------------------------------------------------------------------------------
YEFF:
Forùm Europenc de films de joves per la diversitat culturala: Los joves de totis los païses son convidats per crear des films sus la diversitat culturela.
Lo dossièr es vistable Sus KYRNEA???

mardi 12 juin 2007

Patrimòni e lenga mairala


Al Pòble Mièjornal;
Paure pòple! Se sabiàtz consi t'an mentit! Se sabiàs consi t'an tòrçut!
Avià un còp èra, la lenga la pus polida e la pus presada d'Euròpa, que sonava l'espelison de las letraduras d'Euròpa, e que s'ensinha encara d'uèi dins las universitats las mai famosas, en Euròpa , en America, e dusca'l Japon.
Consi se fa qu'a l'escòla ont sias anat , degun t'aje pas jamai dich que ta lenga èra una de las mai ricas del monde? Consi se fa que lo curat al catechirme, que lo regent a l'escòla t'ajen pas jamai parlat dins la lenga de ton païs? As fenit per creire que ta lenga valià pas res.
Paure pòble! Se saviàs totas las messorgas que t'a calgut digerir dempuèi mai de set cent ans, que ne siàs embucat!
Qual sab se durbiràs pas los uèlhs, a fòrça?
Un pòble que renega sa lenga sinne son acte de mòrt . Qual sab se te laissariàs acantelir dusca a ne crevar , o se alara , avant de far lo darrièr badal, te rendras compte que despend d'abòrd de tu de retrovar santat , fièrtat e jòia?
Oc , s'agirià que te revelhèssas, paure pòble adormit! Mas es a vosautres, los monsuròts, los capussats, presidents, consèlhièrs, deputats, regents, curats , professors, avocats, ingeniors, notaris, medecins, vosautres que sètz benlèu los primièrs a la renegar, la nòstra lenga , vosautres que sètz los reponsables de sa misèria; es a vosautres de vos revelhar los primièrs, de donar l'eisemple. Es pas als emplegats, als obradors, als ganhas-ren. ! Es a vosautres los monsurs de far la pròva que per plan aprener lo françès , o una autre lenga es pas necessari de renegar la lenga de son païs.
Se parla duèi de sauvar lo patrimòni, torres , castèls, capèlas, de tornar metre a l'onor tot un fòlclòr plan malaute. Los intelectuals d'aici , en çò nòstre son prèstes de sinhar la primièra peticion venguda que siague , pels indians de l'Orenoque , pels las populacions del Tibet, pels los Inuits que vivon dessus del cercle polari, son prestes a sinhar tot çò que pòd mostrar consi son democrates, mas lor cal pas parlaar de nosautres; non pas , basta que lor parlèsse pas un mot de la nòstra lenga.
Agatchètz los cantaires de la libertat, proches del non res o de pertot. Boduflas!!
Mas , qu'un nas aurià tot aquò se laissam pèrdre la lenga , lo pus bèl ereitage dels davancièrs ? A de que servirà tot lo resta se la lenga es perduda , ela que comanda a la vida de tot çò que bastìs nòstra personalitat?
La lenga es la sorga e la mesolha de tota civilisacion. Se pensatz que la nòstra civilisacion valgue la parisenca o l'americana, vos cal tornar beure a la sorga que tinda encara dins nòstre païs mièjornal. Se que non vos cal acomençar d'estudiar lo Chinès.
Sèm un brave tropèlon, ja, que l'avètz retrobada(la sorga) e que portèm ajuda al bodòl de caputs que luchan sens desèsperar, per lo reviscol de nòstra polit parlar frairenal, jòial e liberator.

jeudi 7 juin 2007

A solhèl colc

A solhèl colc.

Aquèlas ròsas salvatges, èran d'una vièlha bòria, venguda roïna dempuèi bèl briu, aprèp la partença de l'ainat de la familha, cap a la ciutat ont la vida es tant e mai pus facila que dins los penjals emartassats de la montanha.
Mas un jorn una filha qu'aimava la solitud e aquèl camin del mas, s'es arrestada dins la cort clafida de romecs, e a l'abroa de la porta d'intrada a vist aquèl rosièr bèl.
N'en prenguèt un reget . Lo plantèt dins lo seu ortalhet, aquèla mena d'òrt grand coma très mans, qu'òm pòd trovar gaireben de pertot dins aqueles traças d'ostals totis parièrs , que s'espandisson a perda de vista dins las banlègas, de Tolosa, Marselha, lo Clapas ...
M'en donèt bravament a ieu tanben un rebrot pichòt , e lo tipe prenguèt de vam. E lo monde dis qu'aquò polid un rosièròt aital . E lo mond n'en demanda lo nom levat que ieu n'en savi rès.