lundi 26 décembre 2011

bona annada de 2012 dusca 2100, e los sègles dels sègles

 Bona annada e a totes los indinhats





Ièr anèri al cafè , en terrassa , al solelh.
Fasiá bèl temps per badar ...
Mas de qué esperar de mai ara?
Qu'avem lo Nicolas...lo Claudi e lo Francés
La serviciala arribèt per me demandar;
Se per astre aviam pas besonh de ren...
Li respondèri , trufarèl, que voliái  pas que  de lach
mesclat  ambe de l'aigafòrt al caramèl.
Istòria de  far lo mariole....
Alara se despopèt e m'envegèt un rajal de lach.
Del  seu camin de Sant Jaume?
E me considerèt un pauc e diguèt : « ibronha »
Ne'n demorèri estabordit.
Lo cuol empegat al cadieral
La pratica del nas roge me fintèt, l'ussa ponchuda.
E mormolhejèt la serviciala en partent:
...  sem d'un ostal onèst aicí , duganèl.
Faguèri lo morre ieu una brava ora ...
Sens gausar artelhar e sens comprendre ges.
A la fin un vielhon se sarrèt,  per me consolar :
t' en fagas pas pichon ...qu'es juste per jogar.
Qualques còps li pren a la patrona  de desalenar un pauc.
quand vei  se pausar una cavèca .!!!
E curiosament  me sentiguèri tranquilisat
Bonna annada .

revirada
Hier j'allai au café, en terrasse , au soleil
Il faisait un  temps à ne rien faire....
Mais que faut-il espérer de plus maintenant?
Que nous avons Nicolas, Claude et François.
La serveuse se pointa pour demander
Si, par hasard, je n'avais pas besoin de quelque chose.
Je lui répondis , moqueur , que je ne voulais que du lait ,
mixé avec de l'eau de vie au caramel.
Histoire  de faire un peu le mariole...
Alors elle se dégagea un sein et m'envoya un jet de lait,
de sa propre  voie lactée?
Et elle me regarda un peu et dit: «ivrogne»
J'en tombai sidéré.
Le cul collé au fauteuil.
La clientèle des nez rouges , m'épiât , le sourcil pointu.
Et elle murmura la servante en partant
-... nous sommes une maison honnête ici , petit duc.
Je fis la gueule pendant une bonne heure.
Sans oser me lever et sans rien comprendre .
A la fin un petit vieux s'approcha , pour me consoler:
t'en fais pas petit.... c'est seulement pour jouer
Quelquefois , çà la prend la patronne de souffler un peu ;
quand elle voit se poser une andouille!!!
Et curieusement  je me sentis rassuré.
Bonne année.

samedi 24 décembre 2011

La Tèrra, e la vida sus la dralha , de Nadal?






Cresi pas qu'i aja un tech
E tu i creses al parapluèja divenc?
Non cresi pas cap que la vida  aja un sens .
E ne soi de bada
Cresi pas a un Dieu , e cresi pas  al cèl.
Benlèu es bon  pels vièlhs , al ser de la vida ;
DE  sautar  sus l'autò negra,  dels pneumatics als flancs blancs .
Ieu, zo disi sens me desmargar,
Non la vida es pas d'un sens unenc .
Fin finala la vida es condemnada .
La vida qu'es d'un sens enebit ( atencion gramatica , C O N ( complement objècte nomenat) placé avant lo C U L ( Complement ultime lecat) e ben va ambe lo subjècte ) sus la Tèrra descabestrada. Sens possibilitat de realisar , de capitar sa vida , de la naissença a la mòrt.
Per de qué? :   e t' en pause de questions ieu?
E MALESHERBES ARRIBET...
Quora los angèls son casuts , sens paracasudas ;
Los volcans vomissián los ròcs fonzuts de sang.
Puèi  que trobèron pas de qué alenar.
E cap d'aiga . Chut, mòtus e boca cordurada.
La vida es d' un biais enebida., e los òmes sòrton dels passatges clavelats, de longa. 
E los quites deputats , los conses,  los papas , e Dieus  se'n chautan . Coma nosautres.
Ronaldo jogarà al PSG e Caca al Barca , e nos regaudirem d'un Messi a Chelsea.
Bona annada , plan granada ....
Mas un miracle d'èsser nascut , e present uèi sul sièja 50005!!!
Quand òm sap ; que fisavan los enfants a d' asenièrs que caminavan
cap a Paris, ne 'n metián un parelh de cada costat de l'esquina dins una saca.
Lo club MED  qué.  Chucavan pelha trempada de vin.
Per s' apasimar.
E totes crebavan.
La Tèrra es tròp polida .
La Tèrra es venguda rica , ambe un litre de sang per mètre carrat.
Mas que l'umanitat contunha de traçar la rota .
Coma la marèia.
En butant mèrda e cauquilhatges

Je ne crois pas qu'il y ait un toit
E toi tu y crois au parapluie divin
Je crois pas que tout cela ait un sens ;
Et je reste interdit  

Je ne crois pas qu'il y ait un Dieu, aux cieux ,
Peut être pour les petits vieux , avec un plafond bas;
A ,  sauter dans la voiture noire aux pneus a flanc blanc.
Moi je dis , sans me démonter La vie n'a pas de sens unique .
La vie est tout simplement condamnée.
La vie est d'un  sens interdite ( attention grammaire , c.o.n  (complément objet nommé)placé avant le c.u.l ( complément ultime leché), s'accorde avec le sujet)  sur la Terre éperdue .
Sans possibilité de réaliser qu'on la vit , de la naissance jusqu'à la mort
Pourquoi? Mais est-ce que j'en pause des questions moi? 
Et MALS HERBES VINT
Quand les anges sont tombés du ciel, sans parachutes ;
Les volcans vomissaient les roches rouges de sang.
Ensuite ils n'ont pas trouvés d'air respirable,
Et de  l'eau point. Motus , bouche cloutée et passage clouté!
La vie est en sens interdit , et les hommes sortent des clous sans cesse.
Et même les députés , et même les papes, et même Dieu  s'en fout. Comme nous
Ronaldo va jouer au PSG et Caca au Barça , et nous allons jouir avec Messie .
Bonne année .
Un miracle d'être là aujourd'hui, assis sur le siège 50001 .
Bon quand on sait qu'ils confiaient  les bébés à des âniers
Qui devaient les mener à Paris ,  à deux pas sac, à dos d'âne.
Comme au club méd , en leur donnant un petaç
imbibé de vin rouge pour les calmer...
La Terre est bien trop belle ,
La terre est très riche , un litre de sang par mètre carrée.
Mais l'humanité continue d'avancer ...
Comme la marée.
En poussant merde et coquillages

mardi 20 décembre 2011

la vie , istòria de sòmis......e totjorn la mòrt ganha


Cap de rasons de dire
la rason de la naissença, o de la mòrt,
Cap de rason de la vòstra  preséncia
Aicí amont. Al temps de la joventut
Que i a pas cap de naut. E cap d'en bas.
La vida se ritz, qu' es gaire risolièra .
sem arrenduts a l'estat de paquet
que van, sens cap d' amont
E sens cap de bas.
Sens camisa e sens bragas oè oè oè .
Coma soi pas un giroscòpi , una baudufa
Que teni al meu  anar.
Mas se tròba que  soi mens qu'un present .
E mas qu'una almòina
De l' anarquia dels còdas barras ,
quicòm com' un borron caput.
De tot biais , mai qu'una cocorda,
Qu'un riton de campanha
ambe escrich sul front : teunhe .
E que mòstra lo dessús e lo dejós.
Me donèt la vida  lo biais de téner
De sarrar las dents ,a se petar l' emalh
Marcham, agacham, escotam ,
Bastiguèri l'ostal. Tocam.
Cresi qu'es solida . La meuna casa.
Que degun se remembra qu'es de ieu,
Las talhas , los amics , los companhs,
Que l'ai bastida . La pichona salòpa , qu'es de ieu
E ieu l'ai oblidada , que me faguèt ça la vida :
lo còp d' amnesia ... Al nivèl de la cabeça; un trauc.
Que non sabi pas  mai çò que faguèri ambe las mans .
Fa bèl briu ... .
Cada matin me lèvi ambe los que se lèvan.
Per me levar pus e somiar mens. Me lèvi.
Levat que tot aquò se mescla al revèrs.
Somiar pus per se levar mens.....
Qual es la sorga del meu trebolament ?
Benlèu qu''ai trobat: lo pantais .
Marche dins la carrièra , compte los jonches,
Se lo pè se pausa sus un jonch : capite.
E los òmes d' artelhar sul trepador. .
Per gasanhar lo drech d' artelhar lo trepador .
Cròsi totjorn los meteis tipes .
Que prenon , sens pagar, la via .
M' acline sul pont.
Un cormoran a Garona , s' engola la pessilha.
Mentre que los joines s' engalatan la cervesa .
Prèp de l'ostal de retirada.
E que los cans s' arrapan pels aubres
A la parèt de l' ospici ?
E escampan l'aiga.
Al cap del band;  los mòrts crosan los mòrts.
Se congratulan .
L'ivèrn tomba sa cortina blanca.
Las èrsas blancas salivan .
La memòria demòra muda..
Son mòrts?
Quals?
Anatz morir!
Ieu?
Aquò's pas possible ... que sòmi
E que me vau jaire .
Vos òc.....
Je n'ai pas de raison d'évoquer,
la raison de ma présence, ici bas.
Ni d'évoquer non plus la raison d'être présent
Ici haut.
Il n'y a pas de haut . Il n'y a pas de bas.
Nous sommes rendus à l'état de colis
qui vont sans le haut .
Et sans le bas .
Sans chemises et sans pantalons ohé ohé ohé
Je ne suis pas non plus un gyroscope.
J'ai mon honneur.
Je suis moins qu'un paquet cadeau,
Dans la hiérarchie des codes barres,
Et plus qu'un potiron
Et plus qu'un curé de campagne
Avec marqué dessus fragile .
Et qui montre le haut et le bas .
J'ai pris l'habitude de résister .
De serrer les dents , à se péter l' émail.
Nous marchons , nous regardons , nous écoutons.
J'ai construit une maison . Nous touchons.
Je crois qu'elle est solide . Ma casa.
Mais personne ne se souvient qu'elle est de moi ,
Les impôts , les amics las mestressas.
Qui l'ai construite . La petite salope qu'elle est de moi.
Et moi même j'ai oublié , qu'elle m'a fait çà:
le coup de l'amnésie . .Au niveau de la tête.
Car je ne sais plus ce que j'ai fait de mes mains .
Çà fait trop longtemps ....
Chaque matin je me lève avec ceux qui se lèvent.,
Pour me lever plus et rêver moins.
A moins que ce ne soit l'inverse.
Quelle est la source de mon désarroi?
Voilà j'ai trouvé : c'est le rêve.
Je marche dans la rue , je compte les joints,
Si mon pied se pose sur un joint,
je gagne. Et les hommes d'arpenter le trottoir.
Pour gagner le droit d'arpenter les joints .
Je croise toujours les mêmes .
Qui usent sans payer de la voie communale.
Je me penche sur le pont .
Un cormoran sur Garonne , bouffe le fraie .
Pendant que des ados sucent la bière noire,
Près de la maison de retraite
pendant que leurs chiens escaladent les arbres.
La façade de l'hospice.
En pissant.
Au fond les morts croisent les morts .
Ils se congratulent .
Et l'hiver tombe comme un rideau blanc.
Les vagues blanches déferlent.
Ma mémoire ne me dira rien.
Ils sont morts .
Qui?
Vous allez mourir!
Moi?
Ce n'est pas possible puisque je rêve.
Et que je vais dormir.
Oui vous 

lundi 19 décembre 2011

la sphère privée de ta langue morcelée

Tu peux parler français en Belgique , ouaih dans la banlieue de Bruxelles , tu peux parler . Comme dit Debré , Charasse , Rocard , d'Encausse tu peux  parler privé ta langue de petit chose, sans te priver , mais pour les papiers montre ta langue blanche de neerlandais? .
Le français en Belgique , c'est comme l'occitan à Toulouse , non ce n'est pas de la science fiction, cela vient d'un article du Canard Enchaîné de cette semaine  . Le maire Flamand  dit exactement ce que les franchouillards de totas sortes  nos rabachent depuis des  siècles , allons petit tu peux te la parler ton patois , en famille , derrière les volets.
Vive la France et vive l'Otan....
Et vive l'Occitania.

dimanche 18 décembre 2011

l'òme oblidat



Passa per la  carrièra , lo pòble enrabiat
Ditz ambe son sang , le temps qu'an perdut
D' ensajar de florir l'alèia d'un cementèri
Ont dòrmon totes los soldats oblidats.
òm lor promés deman , al cèl, lo ser vengut
Coma sus las parets, çò que sòmian ,
de filhas , de copas plenas d'argent,
de miratges , de pantais inausits mirgalhats ,
lo borron , d'un pauc mai de benastre .
Per la pena : que son enfant se trufa,

Quand las èrsas geladas alisan las teuladas,
Quand l'alena pudenta d'un paire de Nadal
Per pas lo nomenar , arrèsta pas son carri,
que per escampar  aiga, al portal de l'ostal .
Fregan las peiras. L'estrada . S' amputan.
E a paupas , montan castèls , gleisas ,
Estatuas , monuments , palais , per la glòria
Que non ditz  un mot de sa vida escura .

Quitament d'una guèrra passada e féruna.
La pròva de l'espèr e de l'infèrn sus Tèrra.
E qu'òm aus de longa son tindal de cadena.

vendredi 16 décembre 2011

nadal

Nadal, tota la vertat:  l'enfant èra una dròlla e Maria èra urosa........

mercredi 14 décembre 2011

amics o camaradas?


Ont sètz passats amics ?
Del costat enemic ?
Temps bèl es acabat !
Temps bèl vos a cambiat!

Vesi pas que des ombras
Sentissi una lassièra
Temps bèl e acabat
Temps bèl vos a cambiat

Pica pica relòtge.
Pica pica talent.
Farem pas de rebotge...
Soi encara un nen!

Ont sètz passats amics?
Del costat enemic?
Temps bèl es acabat!
Temps bèl vos a cambiat!

Pica pica .....

Uèi un rossinhòl ditz
Ambe son parladis
Lo meu sovenidor!
Aimi melhor lo creire ,
Deman vòli lo veire ,
Sul meu ajocador.


Pica pica relòtge
Pica pica talent,
Farem pas de rebotge,
Soir encara un nen....

mardi 13 décembre 2011

deman la crisi e lo caumatge? Demain la ruine

Vos convidi d'anar veire un siti  sonat AGORA , qu'envejà cada setmana sas novèlas economicas , e alara del fracatge que va arribar , e donc que Franca reverta fòrça al Titanic. AGORA  qu'es un siti d'economistas independants , diplomats, e tot e tot ........  serios e virat als pichòts, e mejans   estalviants.De costuma o legisse pas que leu leu , mas aquesta còp m'i soi estacat. E que dona pas gaire envèja de rigolar. Per exemple ditz que las patanas , lo lach lo ris, lo pan, las pastas, sucre, vin , ricard  enfin totes los produchs de basa van costar leu, la pèl del cuol.Parlem pas de gasolina, d'electricitat de gas ece.... E que França devria estre  lèu coma Grècia mas  sens cap d'ajuda del demai de l'Euròpa que va cabuçar elle taben . Brrrr...
Bon   vòli pas tornar repetar las estudias , e las conclusions. Mas qu'ajessètz un pauc de moneda , a la banca , a la borsa , o dins d'assegurança vida , e ben un brave conselh , nos dison aquelses economistes , se vos boleguètz pas , sètz quitament cuèches e seretz completament  nus . Caltatz  lèu e cercatz de sortidas. La crisi que grèlharà , (très mès) daissarà pas que los uèlhs per plorar.
E cresi plan que pel còp  son arribats a me fotre la pèta... 
Es pas qu'una question d'un parelh de mes. Juste aprèp las eleccions venentas....

jeudi 8 décembre 2011

entre Esquiròl e Capitòli

De pertot l 'uèlh fug , per d'unas carrièras estrechas , coma lo d'un peis que se bolega sus la riva en agachant l'aiga que passa al ras... S'escapar la mòrt..
A l'òme, totjorn la vida li torna l'imatja d'una estrada larja e plena de vida. E la sèc content,  per de qué li agrada la carrièra granda, e qu'aima pas tròp l'ombra dels camins vielhs, tot plen d'escobilhas , e de mesprès ...
E ne sabèm quitament pas, per de que contunhèm d'avançar , sus la dralha meravilhosa coma s'esperàvem un miracla, coma se  la fin èra  pas qu'un fracatge.  
Que ne venem enfants coma  lo 25, de totjorn gaitar jos l'aubre , los sinhes amistos de la destinada....
Nècis que sem.

lundi 5 décembre 2011

mafia e faicisme, e cambiaments de governaments dins Euròpa


Mantuns païses d'Euròpa an cambiat de governaments , sens qui aguès cap d'eleccions.
LO PODER MONDIAL nos a nomenat los espèrts comptables de la mafia. Risètz pas , aquò's pas que la vertat. Non me trufe pas. S'agís dels òmes de Goldman Sachs. Aqueles òmes an près lo poder e impausan de pertot las regas de la mafia.
Son simples las regas de la mafia:
  • cala te e trabalha
  • la coke, l'eroïna , e las autras salopariás son bonas per la santat
  • mantunas femnas devon trabalhar sul trepador
  • los òmes tanben dins las fabricas, coma las femnas suls trepadors .
De trabalhadors aquels comptables : prostitucion , dròga , jòcs d'argent .Mas que fan pas que de comptar las dintradas d'argent...
Los lops son dintrats a la Borsa de Chicago ambe lo paire Kennedy , un comptable el tanben de la mafia.E son venguts reis amb la guèrra contra los sandinistes e lo colonèl North. 
Sabètz consí fan los comptes a la mafia? E ben se te prèstan 1000 euro ne cal tornar 2000 al cap de l'an. Se o fas pas ; te tuan. Se la familha contunha ( que foguèsson pas mòrt) lor escaufan ton nom, en tuant totes los eiretièrs mascles...
Levat qu' ara las femnas tenon lo drech de servar son nom.... Doncas van  tuar las femnas a mai.
De notar que totas aquelas nomionacions sens eleccions, gaire democraticas , treblan degun al pais dels dreches de l'òme , de la femna , e dels parpalhòls... Que sem venguts avugles....
Romania, Grècia, Itàlia, Espanha, Portugal, ece
Al cap , se vei plan , que  faicisme e mafia forman un pleonasme, (une plaie au nasme coma disia lo vesin que gulava plaga al cuòl, se volètz una plaga al nas del cuòl, en bon françes  en quelque sorte) !

samedi 3 décembre 2011

aquel jorn sabi que vendra, libertat per Occitania




Soi vengut sus aquela planèta sens asirança....
Paraulas de J Bodon e musica de Manjacostel... Tot dreches servats encara que n'i auria d'unes  que  son  capòrcs
L'internet es tarrible , degun parla pas a degun.....
Mas que ieu ai l'enveja de parlar....
A la fin que cadun faga sa triga ....

vendredi 2 décembre 2011

Alba d' Occitania

D'aprèp J Bodon ALBA d'OCCITANIA  trach (libre pel meu amic), sus una musica de Manjacostel. (tots dreches servats de segur). 

La premsa
La Tribuna de Campanhac : e ben puta aurem la pluèja....

Le Monde : depuis BHL au festival  de Bengazi ,  on n'avait pas osé.

El Paîs : e ben miladius,  Manjacostel nos mòstra, qu'òm pòt dire d'asenadas, cada jorn, coma òm vòl,  abans de crebar magre e malaut ....