mercredi 29 février 2012

J-31 cabus reial ....

   

 Lèu Clemença va cabussar a Tolosa  .....Un cabus reial....

 (esperam  d' aiga dins la piscina ?)

e òc...

lundi 27 février 2012

J-33 anem òc



J -33 anem òc.

Doctor me cal dire 33 ?
Cadun son torn d' òc dire.
33, 33, 33 , 333333333
Sai que se ditz pas tròp ara
dins la lenga dels aujòls.

Ara se ditz: Tront' Troaa.
Lo corbat coassa... et moi je crois
Je crois en l'autre je crois en moi.
Croa Croa Croa
Nosaus amb los pòts sarrats ,
Coma per chucar un clòsc d'oliva.
Pel 31 dire 33! E crosar los dets.
Sarrar las patèrlas, e los pòts .
E tossir fòrt , desalenar , bufar encara 33.
per passar a la radió, a la tele benlèu?
Se pòt largar una loisa ponchuda ,
tal una crida d'ironda sus una girolèta
sonada diversitat francesa .
Per s'escapar a l'ànsia .
Sus l'èr de la marselhesa , sens las paraulas.
J-33 tinda , ....per la lenga occitana
Anem òc: direm ...

dimanche 26 février 2012

samedi 25 février 2012

musicas de vingt ans

Musicas belas  del vingt ans,  que  marcan lo temps passat,   e fan plorar coma s'èra ièr lo temps de la joventut.....









mercredi 22 février 2012

deman la guèrra.....

Ièr la guèrra dins Iraq, uèi la guèrra dins Libia, Siria, Sodan, Afganistan, Tibet. Deman matin  la guèrra dins Iran .
Petròli e guèrra son dos mots bessons !!!!

lundi 20 février 2012

Franca e Occitania

La France est un pays riche.

Elle peut brader les quelques entreprises rentables qu'elle avait réussi à créer, péniblement , à des fonds de pension bâtards .
Elle peut nourrir une meute d'économistes, de France Culture à France Inbter , pour la caractériser de faignasse, un espace infécond qui ne veut pas s'adapter à la mondialisation nécessaire et au libéralisme inévitable .
Elle peut nourrir dix fois plus de sénateurs et 20 fois plus de députés que les States , et tout ce beau monde la traite de grosse faignasse, pas assez flexible et trop syndiquée à cause des trente cinq heures. Courageuse position de ceux qui la traitent de faignasse et qui tètent hargneusement ses mamelles flasques .
On a appris que partout ailleurs dans le monde hormis celui de la francophonie agissante , chaque élu doit justifier de ses dépenses , mais pas ici. Ici un élu peut prendre un avion de chasse pour aller pisser à Cavaillon ou à Monaco chacun est libre au niveau de la V ème république dont les fondements furent établis par la famille Debré et qui n'en finissent pas de nous imposer leur schéma de remboursement de frais . Cocorico vive la France de Tchernobyl à l'Elysée . 

Et les joueurs de XV du Stade Toulousain se promènent courageusement les couilles pendantes, sur les calendriers , où ils montent des escaliers branlants, en rêvant de prendre un chasseur, pour aller à Paris pisser sur un mur écaillé, à Pigalle ou ailleurs à Menilmontant . Et on va construire un TGV pour tout çà.... pour monter en deux heures à Paris pour Dysneland et les putes, qui attendent depuis des lustres les députés du sud de la Loire, qui se branlent en silence en attendant le coup de sifflet . Elle est pas belle l'orgasme!
En conclusion elle peut nourrir une nuée de faignasses qui la traite de faignasse l'Occitanie .
Si l'on songe que l'Occitanie est l'une des tétines de cette engeance, il est grand temps de décentraliser et de rapprocher le contrôle des dépenses , des fainéants que nous sommes .
L'Occitanie , et le monde d'ailleurs ne veut plus donner d'argent à des fainéants qui sont des fainéants entre tous les hommes et nos représentants ...
Ouaih à leur place on ferait pareil .
Ouaih mais on n'est pas à leur place ...OK? Petit fils de punaise....

dimanche 19 février 2012


 un jorn de solesa....


La femna s' assietèt sul banc de la placa. Tornavi de l'òrt e la calorassa li donava lo tornis. Revirèt una pensada curiosa que li èra venguda entre qu'asaigava las flors. Una evidéncia subte Esperava pas mai aprèp qualqu'un. Los òmes la fintavan quitament pas, quora passava , a l'ora de la petanca. Demorèt sola jos l'ombra movedissa dels platanas que li alisava la cabeladura negra; li cascalejavan sus las espatlas los cabèls , al balanç doç del vent, d'aquesta ora , a solelh colc, mas ren i fasiá : lo desesper la ganhava .
A la cima dels arbres, las fuèlhas getavan sos rebats roginèls a causa de la secada.
Niflèt. Uèi se parlava pas que d' ela , la secada , pas la del còr , mas la de la natura... Que se 'n parlava jamai de la secada dels còrs, levat a la tele, dins los libres que li tombavan de las mans.
Un brave subjècte de convèrsa . Li 'n venguèt un plec socitós a las pòts . E sens o voler sarrèt la maissa que craïnèt del dedins . Se trachèt de sorire, de marchar drecha....
Estrangièra dins son pais, èra venguda estranha , curiosa, bizarre. O legissiá dins los uèlhs dels vesins .... Una falorda en libertat.
Sentiguèt venir l'ànsia costumièra . Levèt lo cap per s'escapar la paur . Marchèt dapasset dins l'ombra , alenèt sens capitar de prendre lo buf, la font estequida li escupiguèt pas que quatre gotas d'escruma tebesa.
Mas trescambèt . E la vida la laissèt.
Qualqu'un cridèt: lèu lèu ajuda ajuda....
Una tortora prenguèt la volada , benlèu a la seguida de son arma linda .
  • dempuèi lo temps que manjava ren,,,

Un jorn de solesa qué....

vendredi 17 février 2012

Un euro par habitant et par an

Una victòria occitana de mai , un eurò per estajant e per an (titol, de la Despacha lo jornal de Lacomba Lucian).... Sem sul camin de la diversitat francofonica. Franca apara las seunas lengas  .... E saluda los òmes que son mòrts per la sia libertat . 
Gaita lo Conselh Constitucional e vai ten rassegurat .... Gaita lo conselh regional , departemental , los conses de las comunas o  de la CAM, e vai t'en rassegurat  . Gaita pas la conaria de la tia gleisa , mas la dels conses elegits pel pòbles liures. Una còla de colhas mòlas mai que dura ambe los occitans vertadièrs ............
Son pas que de Lacombe Lucian..... Lo Teuton pòt tornar ... Aqui i aurà pas mai de resisténcia .....




lundi 13 février 2012

al pòble grèc




Al pòble grèc

Òc pòble grèc, te faràn pagar ta resisténcia,
Ton front , ta dignitat, e van te matar...
Coma o faràn pels serbes, e autres renegaires;
Coma o faràn pas als croatas, als eslovèns
Los amics de 40, que lo german se remembra .
Ara faràn pagar al roman , a l' eslovaca .
Al nom de la lei del papa german tanben.
Que sem catolics e barbars a l'oest.
Coma pagaràn bulgaras e pòbles esclaus.
E França la republica dels dreches de l'òme
De las femnas , e dels conilhons ,  Franca
Que se'n chauta dempuèi de sègles, de la libertat
De l'egalitat e de la fraternitat , França se calara
dins son vomit , per un pauc de moneda !
Coma Paris se calèt en 1940, al temps de J Molin.
En cridant sa colèra dempuèi London.
E sens jamai renegar sa collaboracion 
La libertat es pas mai exagonala,fa bel briu. 
O foguèsse un sol jorn? Nos demòra la vergonha.  

jeudi 9 février 2012

Of a little frog, to America . JFK et DSK



Mail  to the Empire of a frog  ..... JFK aimava la joventut coma o diguèt fa gaire un jornal de mots pesucs  e de fotòs gigantas...

For you, what is  the VIP who like the more the  smoke of a good pipe? :
Clinton
Dean Martin
Sinatra
DSK
Berlusconi
Chirac
Estaing
Dupont
Kennedy
Hoover

Questions?
For you  is it "normal"  to   punish Dupont de Saint Képi? Yes and the others? A man  called " Ivory pipe".
Are  Romney , Gronwich, Cantorum a smokers's leaders  team?
I don't know . Certainly not , but when they were teen ? Not? Sorry. God forgive you, as he made with a dried  snake's  skin in the desert .
And also,   at them who are  speaking  without shame about faith, the sex  and the  moral.


Sens oblidar lo crimi del Carlton, tot aquò mòstra plan que s'agissia pas  que d'una emboscada , çò que cambia pas res a la morala .....
Levat que nos prenon per de c....



jeudi 2 février 2012

a l'ora ont....



La vida, l'ombra, lo lum dins la vanèla,
Quora demòra pas qu'un frenís de jorn,
Coma l'alena brava d'un buòu al masèl,
Escalpra l' alba bèla, la florit de gelada ,
Quora cadun s' abeura l'uèlh de beltat e se cala,
Quitament al buf vispre de la vida ,
De qué servís la rosada tebesa que raja
al cap dels dets , sus las parets rasposas.
Me fugís ara lo nom estranh del benastre.
A l'ora ont s' òbron las tampadas .
E que dins lo solelh palle s' escantís,
L'ombra teunha de ta cabeladura ,
La pesada de teu còs sul meu.. 




La vie l'ombre, la clarté de la ruelle,
Quand il ne reste plus que le frémissement du jour
Pareille à l'haleine brave d'un bœuf à l'abattoir,
qui sculpte l'aube magnifique, la fleurit de gelée,
Quand chacun s'emplit de l'œil de beauté, et se tait ,
Comme s'il se trouvait en face du souffle amer de la vie,
A quoi peut-elle servir , la rosée tiède que jaillit
au bout des doigts , sur les murs râpeux.
Il me fuit à présent, le nom étrange du bonheur ;
A l'heure où ils ouvrent les volets .
Et qu'au soleil pale s'éteint
L'ombre fragile de ta chevelure
L'empreinte de ton corps sur le mien.