jeudi 12 juillet 2007

Avignon: Promouvoir une politique culturelle européenne dotée d'une vraie stratégie et de moyens d'actions dignes de ce nom. : RELATIO

Moi je souffre pour eux , ils font tant pour nous, les occitans que j'ai envie de pleurer de cette Europe culturelle. Ils se battent pour la culture, mais contre qui???.
Nous nous crevons. Ils nous laissent crever. Plus tard , bien plus tard , ils parleront de culture, ils s'étonneront de la langue d'OC. Tartuffes. Tartuffes. Tartuffes.
Et vous êtes comme ces nazis qui rentrent jouer avec leurs enfants après une journée de tuerie._


Avignon: Promouvoir une politique culturelle européenne dotée d'une vraie stratégie et de moyens d'actions dignes de ce nom. : RELATIO:
"Cela dit, il ne faut pas sous-estimer ce que fait déjà l’Union européenne (souvent en collaboration avec le Conseil de l’Europe) en matière de soutiens au cinéma (Eurimages), en faveur des traductions, et dans des actions thématiques de plusieurs secteurs, dans la protection du patrimoine, notamment. Il ne faut pas sous-estimer non plus tout ce qui a été fait (et est fait) par le Conseil de l'Europe qui , lui, a une vocation culturelle mais qui, hélàs, manque de moyens.

La culture européenne, c’est d’abord des œuvres, des créateurs. Et des lieux. Avignon en est un : c’est évident. « C’est un lieu phare de la culture européenne aujourd'hui », a souligné Christine Albanel en effectuant sa première visite au Festival d'Avignon en tant que ministre de la Culture, « Il y a une émotion devant ce festival qui a un tel rayonnement ».

L'Etat subventionne le Festival d'Avignon, l'une des plus grandes manifestations au monde pour les arts de la scène, à hauteur de 3,4 millions d'euros pour un budget d'environ 10 M EUR. « On est probablement le pays qui fa"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire