dimanche 31 octobre 2010

Le poisson occitan et le chomage des jeunes


Lo peis occitan es sortit de son bocal,
per vistalhar la mar, de dejos.
Qu'èra plan dins son bocal a l'aiga tebesa mas un pauc tròp salada per el....
Sa maire peis li ditz, de se calar a son petit cagador de peis , de se trobar leu leu un trabalh. Que ten pas cap d'argent per assadolar de fenhantas de peissonasses , que contunhan de manjar tant e mai.
E lo pauròt cerca de pertot sens trobar de trabalh.
Ni fotre ni mèrda...
Qual a panat lo trabalh?
Qual dona pas cap de trabalh als pichons peissons?
E ben lo capitani pescaire, que vòl tot donar als requinas, que manjan a la taula sens pagar.
Baste que lo peis nenon finisse de petar lo bocal, e que tròbe son apetis de libertat, de carabisondar a son biais, e parle a mai sa lenga, e fotèsse lo capitani dins lo bocal sens ren, sens rollex , sens cap de fauchon jos-marin, sens avion gigant per se'n tornar amb los ròms...
Rai lo peisson petit bolegue la coa de joià , mas mantuns còps, sabèm pas s'aquò's per la vesina o per una idèa de libertat...

vendredi 29 octobre 2010

pregària per un pauc d'aiga


Pregària per un pauc d'aiga


La Tèrra revèrta una iranja,

Una bola blanca o blava.

Mirgalhada de fuòcs alucats.

Un enfant se clina e ne'n manja

A plan ponh per emplenar l'ase

Ont quicòm de longa l'aganta.

Sa lenga eissuga la sal de sos pòts

E tomba la posca color de nèu,

De sos pels, e de la siá pèl,

Un vent sornarut dins l'azuèlh,

Trai quatre lagremas al cèl

En escampant sos grans d'arena,

Entre las andronas estrechas .

A la calorassa de la nuèch.



AF


mercredi 27 octobre 2010

Casteth de Garona


Castet de Garono en concert

Née le 9 mars 1911 à Muret, Marguerite-Marie Dechaumont est issue d’une vieille famille du muretain dont la présence est attestée dans l e s a r ch i ve s municipales depui s 1636 . Son grand père maternel Pierre de La Broquerie , originaire de Saint-Clar-de-Rivière, avait fondé en 1860 une importante fonderie avenue des Pyrénées à Muret. Son père Philippe Dechaumont, chef de travaux de la maison parisienne Sohier, édifia la coupole du Grand magasin du Capitole de Toulouse, avant de prendre la direction de la fonderie muretaine . Après des études chez les Dominica ines de Toulouse, la jeune fille qui a un tempérament artistique prononcé suit des cours de piano chez la toulousaine Jane V idal, puis, sur ses conseils, s’inscrit dans la classe de Marguerite Long à Par i s . E n même temps , l ’ élève douée fréquente l’école César Franck , où elle s’initie à l’ harmonie , la composition , l ’ histoire de la musique et le chant choral. La Seconde guerre mondiale et une santé delicate mettent fin à une carrière qui s'annonce brillante.
Marguerite Marie vient segonder ses frères au sein des fonderies Dechaumont . Et met son amour de la musique et son talent au service du chant choral.
E n 19 3 5 , e l l e devient chef d e choeur d’u n groupe vocal baptisé Le Castet de Garono, le C hâteau de Gar o nne. Le f élibr e poète muretain Joseph Niel en est le président. Le répertoire est placé d ’ emblée sous le signe du réveil occitan impulsé par Frédéric Mistral.
Une rencontre décisive . Après la seconde guerre mondiale ce repertoire prend une autre dimension avec les harmonisations écrites spécialement pour le Casteth de Garono par Joseph Cantaloube. Au moment de l'exode , le compositeur avait trouvé réfuge chez Madame de Sévérac à Saint Felix du Lauragais et participait à la vie musicale toulousaine. La rencontre de ces deux passionnées de musique occitane a lieu dans le salon d'un chef d'orchestre toulousain .
« Encouragés par ce début, nous continuâmes Marguerite-Marie Dechaumont (1911-1987) Le Castet de Garono qui doit son nom au château des comtes de Comminges , dont Mureth fut capitale à l'époque médiévale , fut créee en 1935 par le poète Joseph Niel , félibre et disciple de Frederic Mistral . Dès sa fondation Joseph Niel confia la direction du groupe folklorique à la muretaine Marguerite De Chaumont , élève de Marguerite Long et excellente musicienne qui en fut l'infatigable animatrice pendant trente ans.
La rencontre de Marguerite De Chaumont et l'amitié qui s'ensuivit avec le compositeur Joseph Cantaloube ami de Déodat de Sévérac , auteur des célèbres chants d'Auvergne , fut décisive pour le groupe vocal qui bénéficia d'harmonisations exclusives des chants occitans traditionnels .
La réputatation du Castet de Garono le conduisit à se produire sur la scène du Capitole de Toulouse et à participer à plusieurs émissions radiophoniques et télévisuelles.
L’ association Les Amis du Castet de Garono composée d'anciens du Castet , s'est donnée pour objectif la sauvegarde de ce patrimoine musical et historique.
Elle a reçu le soutien de Geneviève Canteloube , la bru de Joseph Canteloube ; de Charles Mouly le créateur de Catinou et de Jacouti ; de la société du patrimoine du muretain et de la ville de Muret.
Première étape : l ’ édition d'un livre -CD qui reprend une trentaine de chants conservés sur une bande magnétique , dont certains étaient en piteux état. Gilles Peruch, qui possède un studio à Muret , les a restaure en conservant le son ancien. L e CD , d'une duré de 64 minutes est accompagné, est accompagné d’un livret de 30 pages , superbement composé , couché sur papier satiné de 115 grammes , imprimé par l'imprimeur muretain Jean Paul Cazaux , en quadrichromie .
La journaliste Evelyne Encoyand Castera L a
j o u r n a l i s t e E ve l y n e E ncoyand - Castera brosse un portrait synthétique des differents acteurs de cette belle aventure musicale avant de laisser la place aux paroles des chansons , écrites en occitan graphie française par René Soula et traduiotes en français.
La brochure est egayée d'une quarantaine de photographies collectées auprès des anciens membres de la chorale et déposées au musée Clément Ader de Muret.
Le prix a été fixé au plus juste soit 20 euros . Un excellent rapport qualité prix pour cet ouvrage qui constitue un bel hommage au patrimoine musical régional , à l'histoire d'une chorale qui a balayé cinquante ans de vie muretaine. Et un bonne idée de cadeaupour les amoureux du chant traditionnel et de l'art vocal.
Le Castet de Garono (1935-1968) redonne de la voix
Pour tout renseignement :
Marie-Claire Cyrus - 12, rue Louis Blériot - 31600 MURET
Tel. 05 61 51 63 28 ou 06 26 80 30 43 ou Tel. 05 61 56 33 05
Règlement par chèque à l’ordre des Amis du
M. Mme M. et Mme
NOM Prénom
Adresse ...................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................
Code Postal ................................................ V ille ................................................................
Tél. Dom. ...................................................... Por table ......................................................
Nombre d’exemplaires (cocher la case) :
1 = 20 euros + frais de por t 2,30 euros = 22,30 euros
2 = 40 euros + frais de por t 3,15 euros = 43,15 euros
3 = 60 euros + frais de por t 3,50 euros = 63,50 euros
4 = 80 euros + frais de por t 4,50 euros = 84,50 euros
5 = 100 euros + frais de por t 4,50 euros = 104,50 euros
Chants traditionnels occitans
Harmonisations exclusives de Joseph Canteloube (1879-1957)
BON DE COMMANDE
$
CASTET
Les Amis du
DE GARONO
Imprimerie CAZAUX 05 61 51 15 88 MURET - [10.07.xx]

lundi 25 octobre 2010

agach d'enfant


La domaisèla sab pas lo monde.
Se vei clarament a son agach.
Cossi dròlla, podria s'endevinhar,
que lo monde estrech des adultes ,
serà pas, fin finala, qu'un desèrt de solitude e de tristum? ....
D'alhors qual enfant, podria s'endevinhar que l'escòla li ensenha pas la vida que l'espera?

Ren ges , degun o dis pas , benleu, per aparar mai longtemps lo temps bel de l'enfança.

samedi 23 octobre 2010

CCUUBBAA

Pregaria de clicar aqui dejos, per escotar, se vos agrada.
Que mon ligam apareis pas coma un ligam




vendredi 22 octobre 2010

Retirada a Cuba

Where is the president. With boys frinds per eat the cake and drink champain. giving the jewels to his family.
Onor?
There isn't a little...

jeudi 21 octobre 2010

cuba si



Quun trabalh per far un traçe de film amb Picassa de google, es pas de creire. I tornarem pas... E encara val pas res . Alara qu'èra tant facile amb studio... Curiosament ai la sentida que tot lo monde informatica es a mand de se clavar , òm es a mand de lo clavar.
La fin de la libertat sul net.
De segur que los governaments ne'n somian... Tardarà pas d'arribar!
Tot aquò dich vos desiri una bona annada e una bona tension...

mardi 19 octobre 2010

Retirada dels traucs del cuol

Retirada e traucs del cuol.

Lo movement desalena, aquò's pas lo movement perpetual de segur, mas un brave movement. La rason que lo president de la Nomenclatura de Paris nos'n parlèt dins lo pòste .

A l'estatge dessús , se passa pas ren . Ausís pas mai los talons ponchuts de la femna sul ponde . Al revèrs ven pièger. Se son jaguts al lièch , e se pòt ausir craïnar las latas del saumièr IKEA. Me pensi qu'es coma lo meu, lo liech. Me pensi que regardan la tele coma ieu. Curiós de pensar que fasèm totes çò meteis , de compas.

Ièr Gerar Depardieu diguèt que los manifestants èran pas que des traucs del cuol. D'aici estant poguèri gaitar los traucs del cuols passar dins l'avenguda. Dins la television totes los que charran son de drecha , dempuèi totjorn. E los quites comicas son de drecha . De Soïssa nos o dison que sem pas que feneants de tota mena. Es per aquò que lo cap mèstre de la Nomenclatura de Paris parla dins lo pòste. Ten le drech de ne parlar qu'es de drecha. D'alhors dins França gaireben la quiti esquèrra es de drecha. Lo movement desalena fòrt pr'aquò contunhan de gular los traucs del cuol.

Ara la filha buta qualques gemegaments esmovents. Solide que fan l'amor davant la television, que s'afalena tanben.

Ieu disi : Atencion, dangièr . Qualques còps arriba qu'amb la television per cable , tot l'immòble poguèsse veire lo jòc amorós. Pareis qu'arribèt dins Itàlia. Totes los estajants d'un immòble s'èran acostumats de gaitar un parelh de joves qu'i fasián de longa, davant lo pòste.

Lo cap mèstre de la Nomenclatura de Paris es poderós. Jamai desalena. . Fa de joggins amb sos quatre gardas del còs, per sa femna , cavala coma un can magre. Vòl demorar jove tota sa vida. Pareis que podem demorar jove tota la nòstra puta de vida,(coma disia lo pepe), tu tanben, a la condicion de manjar quatre legums diferents cada jorn, quitament l'ivèrn.

Uèi al governament tròban que los vièlhs demòran tròp joves. Volontan de los far trimar dusca seissanta set ans. Òc dison que se'n chautan de la retirada elses, que jamai la prendràn la retirada , qu'aquò's pas qu'una idèa de vièlh. Òc la retirada los fa cagar. Fa gaire, an prepausat als deputats de seguir la lei generala , que venián de votar, pr'aquò, n' an pas volgut per els.

A l'estatge dessús de la cambra meuna , desalenan fòrt.

Me pensi que cadun bufa dins aquela vida . Per se la ganhar , puèi per la servar. O diguèron dins lo pòste .

A l'estatge dessús fan rajar d'aiga.

Chut qu'es l'ora.... lo 20H20 .... l'ora de las desinformacions.

Visca la diversitat françèsa.

jeudi 14 octobre 2010

Albiges sinon res


La Crosada , contada per Farge, un sabent, per un ser a Mureth, retrachada,per nos , per una ora pichona: l'istòria òrra.
L'istòria d'un papa, Innocent III, de sos avesques e de sa seguida de papas e d'avesques , acarnassits a la nòstra mòrt, per donar lo païs "Albigès", es a dire lo miètjorn occitan , a l'envèja d'un rei pichon que quitarà pas d'ara en abant de somiar d'espandir sa tuta, e que s'acapriçarà de conquistas , lo rei dels Francs, per França , sonada dempuèi: filha ainada de la gleisa. Filha ainada que tinda coma un :

soven te de qual te faguèt.
..
Coma se sab lo prurit d'una envèja de conquistas que s'acabarà jamai , de l'esclavatge, de las colonias, de las guèrras napoleonencas. Gleisa de Roma que donèt a totes los imperialismes euròpencs, l'envèja e las rasons de tuar al nom de la fe.
Mas per de qué ? Encara per de qué?
Se podrià encara uèi ? , que Nicolas anèsse a Roma ...? demandar l'ajuda, al nom del remembre , d'una vièlha amistat a los que la farguèron :... França.

Leiçon de la serada : França de uèi deu ren a l'engenh de son rei, o de sa lenga, mas que deu sa naissença al forcèps, a Roma.
Que se'n parla pas gaire.

samedi 9 octobre 2010

cubachica


Coma un còp èra,

Las chicas te parlan,

Coma se l'amor se sarrava,

Al caireforc del vielhum

Aie aie mama mama,

E l'òme gaita son camin,

Coma se li demorava,

Lo vam de la joinessa.

Aie aie Maria,

Al cap de son vieh

Sarra las dents e dança,

Sens se pissar dessús.

I a pas que quatre estelas

Coma a la comunion.

Dels atudats afogats.

E son estelada de las finas

paternas quichadas.

Per quatre gotas de plaser

Sonque...


vendredi 8 octobre 2010

mojitos e caganha


Ola

Cuba ,

I los mojitos,

Los daiquiris e autres,

E encara

I a lo glaç,

O l'aiga ,

Que te sabi ieu?

Pausa te la question ,

avant de levar lo coide..

Se los diches mojitos

Faràn amics amics ...

ambe los teus budèls.

Clar qu'es pas per ieu.

E m'en tornèri.

Ambe lo cuol rosigat e cardinal

d'un sapajo reial, gaire real

De cagar de nutela de longa.

Tal un riton dins sa sompa;

Per astre i avia de musica,

E sa vida tremolanta,

E las combinazionas ,

E las filhas tant serradas

dins son vestit,

Que sabiái pas qual planhir mai.

Lo vestit o la filha?

Qual cridarà ceba ?

Ay Ay Cuba que te bolega ,

Tant se bolega, belament,

Entre que lo mojito contunha de rajar.

lundi 4 octobre 2010

blau


Partir e tornar
Anar e venir
E se gaitar
La belesa
De las ombras,
E de las lums,
Se netejar l'arma,
De las trèvas ,
Coma per engolar
Dos ponhals d'aire
E de sabla a l'arena ,
Dels braus aconsomits.
Al non res .