jeudi 12 juillet 2007

Le SPAC pour "sauvegarder la diversité culturelle"

Est-ce que oui ou non les papous veulent parler français? On était presque arrivé a convaincre les Algeriens qu'ils parlaient un patois arabe,et voilà que las Papouasiens nous emmerdent avec la diversité... T'veux qu'je dise Janette c'est pas correct.
Vive France Culture. Vive la France.

Le SPAC pour "sauvegarder la diversité culturelle": "Culture : 07/07/2007 à 10:10
Le SPAC pour 'sauvegarder la diversité culturelle'

(Tahitipresse) - En donnant naissance au Syndicat polynésien des auteurs et compositeurs (SPAC), les responsables entendent mener 'un combat pour la sauvegarde de la diversité culturelle' avec pour ambition première de 'créer une loi qui imposerait un quota de 40% de passage de musique polynésienne sur les ondes'.

Le Syndicat polynésien des auteurs et compositeurs (SPAC), créé le 4 juillet, attend son officialisation de la Direction de la réglementation et du contrôle de la légalité (DRCL). Il est à ce jour composé de vingt-cinq membres, son président est Théo Sulpice, et son vice-président, Teva Sylvain, bien connu dans le monde de la photographie.

Pour la sauvegarde de la diversité culturelle"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire