mardi 11 mars 2008

Lautau


Lautau

Meçieu le dit-Recteur,
Dé reçourçe Zu Maine,
Ke mon mo coure à vou,
Com’ un énergumaine,
Sang évéié vautre courou,
Mé çà fé mal o keur
Meçieu le dit-Recteur,
Vou ète liçençié,
Avé tou lé copin,
Vou nou avé çié,
Vou touché le paké
E eu i z’oron riain
Je le regraite biain
E çà fé mal o keur
Demin i ziron travaié
An Chinoeud pour montré
Ke nou ossi lé Michelain
Kon poeud bocé pour riain,
E vou oré le droa
Meçieu l’oeu dit-Recteur
Dé ressoursses Du Maine
De suçotté un naime,
An gise de fesse-tain.
E çà fé un poeud peur
Cé pa le toutou çà,
Y fo que je vou kite,
C pa la queue geabite
Gé ganié o lautau,
1 saqré cou de po
Je vou done ce chaike,
Je voaiaje bocou,
Jé visité la Maique
E m’aime Catmandou
Oçi je pansse à vou
Je paçeré vou voar
Si vou ète a Pékin.
Caume vou le vouaié
Je m’essuie adapté,
O monde mon dialysé.
Mé ma min sankulose.
E ge cèçeré là d’écrir’.
O Fon ge vou plin biain.
E Vou me fête biain rir’,
Noeud le prené pa male.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire