samedi 12 février 2011

muret la trahison triple , fabriquation de l'histoire, Occitanie


Fabricacion de l'istòria.


Pourquoi enrager encore à propos d' une histoire vieille de huit siècles?

Pourquoi refaire un bout d'histoire dans son coin, à partir de lambeaux de l'histoire officielle. La croisade , l'inquisition relèvent du silence des cimetières. Pourquoi s'intéresser à un évènement qui n' intéresse plus grand monde?

Alors que le chomage croit , que toutes les conquêtes sociales sont en voie de suppression. Que les puissants, et les riches se gavent, qu'ils ont gagne la guerre des idées , tant au niveau de PS , l'UMP, que du FN.

Les gaullistes et le PC ont sombré. La religion catholique n'existe quasiment plus.

Il y a bien les écologistes. Ils occupent une place importante en termes d'avenir. Mais si les peuples sentent bien que cela sera la seule issue, ils savent aussi que les structures européennes ne sont pas le lieu du pouvoir. Et que les prochaines elections cantonales et présidentielles, opposeront rituellement un socialiste à un UMP ou à une fasciste.

Mais ils ont tous quelque chose en commun. Devinez un peu leur bien commun en dehors de positions soi disant irréconciliables? . ... Vous avez trouvé? Non.?


Ils n'ont aucun problème vis a vis de leur démocratie.

Ils la trouvent belle, complète , enviable . Ils pensent tous que la France est le pays des droits de l'homme , de la femme , de l'enfant et que sa parole éclaire le monde comme au siècle des Lumières. Que la France est souvent « trahie » , qu'elle a un destin historique. Que le monde doit parler français.......

Sauf , sauf que ce pays n'est pas démocratique. Il se trouve normalement au 45 ème rang. Et la chute s'accélère.... Il est ridicule. Ses ministres passent leur vacances avec des dictateurs, tout juste avant qu'une révolution ne vienne . Et ce français en panne d'honneur ou d'idée regarde avec 15 million autres le JT de la Une qui donne la leçon à tous. Dejà au Rwanda paraît il on n'avait pas fait fort. On a craint le pire au Gabon , en Côte d'Ivoire . On avait raison En plus il y a d'ex ministres des affaires étrangères qui parlent sur les ondes et qui se trompent tout le temps .....

Et anti démocratique.... Elitistes et méprisants


Per de qué s'enrabiar per ren? La crosada, l'inquisicion, de l'istòria anciana!!, Levat de la mòrt sens onor a Muret? Ridiculs occitans! Vencits los 40 000 occitans, aragonèses, catalans, vencits los 2000 cavalièrs de Las Navas, comandats pel rei Peire II d'Aragon. La mòrt oblidada? Vencits per qual , escotaz pas, que sonque, a pron pena , 900 cavalièrs crosats , venguts de l'isla de França, sonats per la fe, sauvar la fe de Jèsus, e subretot s' assadolar de tot lo miègjorn a la pregària d' Innocent III ?

Mas alara per de qué, aquela farlabica istorica , qu'un mesprés encara dins lo raconte dels eveniments , uèi pels pòbles miègjornals? Per de qué nos contar encara l'istòria messorguièra d'un Simon de Montfort baron , brava e orgulhós cavalièr, cresent, intelligent, finaudèl .

Alara que lo tipe es pas gaire cavalièr e s' es còm, val pas melhor qu'un maselaire ..

Oc ben sabi que tot èra diferent alara. Los òmes pus durs....

Mas al travèrs de l'ensenhament de l'istòria anciana , ven possible de corregir las decas , los oblits , las messorgas que fan la rason d'estat , de destrigar çò que nos ensenhèron, de çò que se debanèt vertadièrament .

Car rien ne se passa comme on se plaît à l'écrire : à savoir une foule de soldats du midi, dispersés comme des poules sur une route de campagne. Le déshonneur n'est pas celui de la chevalerie occitane , catalane , il est celui de l'absence de valeur de la chevalerie française et du rôle jouée par les legats du pape. Il s'agit simplement de réalisme politique selon des méthodes modernes éprouvées, à la Kissinguer, à la Friedman dans l'affaire du Chili.

L'issue de la bataille n'apporte rien. Son analyse est très instructive par contre.

La question est de savoir , pourquoi, messieurs les républicains, purs jus, ne trouve t-on pas, après huit siècles de « sacrifices » divers à la cause de la « grandeur » française , une petite place pour l'Occitanie dans l'histoire officielle. Pourquoi ne reconnaît-on pas son rôle dans les manuels d'histoire de France . Architecture, poésie, roman, prose, sciences, tolérance, droit écrit, pouvoir communal.

Encore aujourd'hui , les gouvernents français de tous bords, continuent leur travail d 'uniformisation de pacification , l'oubli, celui d'un ethnocide, en faisant chut avec le doigt sur les lèvres, en souriant , au nom du génie de la «race»? de l'unité nationale?

A quoi sert-il de rallumer des querelles qui n'eurent jamais lieu? Cela revient à se demander: a quoi bon la vérité? A quoi bon la réparation? Au nom de l'avenir républicain de nos belles idées sociales ? Sauf qu'elles foutent le camp , que Nicolas , ou Marine vont tellement les anéantir , qu'il ne te restera plus bientôt, que le souvenir de l' « assistanat » de fonctionnaire . A la manière de la lcroisade quoi...

Dans les têtes, ils en sont encore au temps de la croisade et de l'hyper centralisme. Le temps ou de multiples notaires sont venus faire l'état des leux de ce midi riche pour le compte du roi.

Regardez les monuments de la capitale et soyez fiers.....Mangeurs d' olives . Comme dit le mangeur dégoulinant de beurre, Ferdinand Celine et comme on en parle encore aujourd'hui .

Bref ils ne reconnaissent rien aux autres peuples de la nation, qu'ils ont conquis puis écrasés. Ils ne connaissent que ce qui naît directement de l'île de France, de l'Académie . Rance, 10 écoles de Paris fournissent 85% des ingénieurs de classe A . Et la crème republicaine...

C'est la démocratie républicaine. Le spectre désosse de l'égalité.

Cela ouvre les yeux sur vos nécessités, viscérales et alimentaires, et les instaincts des dominants , que vous soyez royaux ou republicains ....

Non pas, per ressegar , de la tragedia catara , dels Bons-Òmes, que mantuns ne pòdon parlar plan melhor que ieu, mas per dire cossí l'istòria ensenhada es un crim contra la vertat.

Lo mesprés reial , que junta ambe lo dels revolucionaris, dels presidents , que juntan lo dels gaulistes, dels comunistes , dels socialistes, enfin lo de totes los que se dison republicans, e que parlan de libertat, aquel mesprès es totjorn viudant , los chaplas d'un sègle , lo ròtle major dels papas , de Gregoire , d'Innocent III , d'Honorius dins, la fabricacion de França, la mòrt de la civilisacion occitana existís pas, pas mai que los chaplas de totas las autras populacions de l'exagonal pantais .

C'est un exemple de tri sélectif historique.

Las guèrras nombroses franquesas càmbian pas ren. Es encara l'istòria de farlabica , que s' ensenha , e cossí se far, que se pòsca trobar encara la justificacion , dins los libres d' aquels chaplas , al nom de la patz, de la destinada , de la necessitat, de la civilisacion, de la republica , de l'unitat sacrada ...

E que fa qu'a l'ora d'ara , la nòstra existéncia sia renegada, escanada, nòstra lenga mespresada, e que nos confle sens fin ambe sa diversitat culturala ....

Malgrat lo camin de las Dònas, Verdun e tot lo demai.... E los milions de mòrts occitans.

Capòrcs son, e capòrcs demòran....

La question ven de saupre se cal aparar aquela istòria o se nos cal encara nos sentir pròcha d'aquela istòria que parla pas de longa que de l'engenh franchimand.

E de la rason de s'enrabiar


Quelques textes qui posent question:


Simon de Montfort chemine à cheval. A ses côtés un évêque qui s'inquiète de le voir affronter une armée si nombreuse , celle de Pierre II d'Aragon a Muret . Ils viennent de passer par Auterive. Le comte sort une lettre de sa sacoche et la tend au saint homme .

Le saint homme lit que Pierre II ne vient à Muret que pour les yeux d'une belle dame et qu'il s'enchantait par avance de la douce récompense qu'elle allait lui offrir....

Remarque 1 : Simon de Montfort lit -il le catalan? L'occitan? Cette lettre est-elle une traduction? Ce serait une copie. Qui a pu traduire une lettre copiée. Un prêtre , une soeur,

Le saint homme lui rend la lettre:

Qu'entendez vous m'expliquer par là? demandat le prelat

  • «n'entendez vous point ce que je veux dire? riposta Simon. C'est que je ne dois craindre un roi qui marche contre Dieu pour le cul d'une putain.

Cela pour nous annoncer la mort prévisible de Pierre II.... C'est le but ... Car Pierre II est l'obstacle.

Il sera trahi comme les occitans .


Un fait de chevalerie français:

Geralda de Lavaur n'était pas cathare . Elle ne fut jamais chargé de mission . Elle ne fut jamais une bacchante perverse, enceinte de son père , de son frère , de son fils bref de tous les hommes de la famille sauf son mari.

Quand l'armée des croisés de Dieu arrivat . Le saint chevalier de Montfort comprit vite que la forteresse était imprenable. Il demanda de l'aide à la confrerie de Toulouse . Et une bande de 5000 catholiques de Toulouse vinrent aider Montfort.

Raimond VI en colère et «desabusé» chassa Foulques de Toulouse . Foulques est l'archevêque et le traître préposé , à la mort du Languedoc. Il sera enterré à Marseille une fois sa trahison réussie . Il serait un ancien troubadour déçu.

Simon appela à la rescousse l'archidiacre de Paris , Guillaume qui construisit une machine .

Pour hater la fin de la guerre il «fallait» que les horreurs de la guerre furent aussi édifiantes qu'à Beziers( premeditation , division Das Reich à Oradour).

Resultat: Simon de Montfort fit pendre 80 nobles chevaliers, mais comme l'execution n'allait pas assez vite, il les fit éventrer. Quelle noblesse!

Enfin Simon de Montfort , l'homme qui arreta la pluie à Mazères , qui passa au ras de la canonisation, ce saint fit brûler 200 habitants de la ville. Mais ce n'est pas tout dans l'art de la chevalerie et de la prière et de l'honneur français.

Geralda était enceinte et on ne pouvait rien lui reprocher , elle n'était même pas cathare .

Simon dans un grand geste de pardon la donna en proie aux militaires , qui la violentèrent , puis la jetèrent au fond d'un puits , qu'ils comblèrent avec des cailloux.

Elle était douce et généreuse dit le rastacouère Vaux de Cernay, le commentateur des faits de guerre de ce gand et saint homme à l'égal de Saint Louis quoi.....

Simon de Montfort est donc un animal. Et avec lui celui qui l'a suscite : Innocent III.


Autre fait de chevalerie française:

L'armée du Christ arriva devant Carcassonne. Elle venait d'exterminer les catholiques de Beziers et de les bruler dans l'église ( selon les méthodes de la division Das Reich , terreur et encore terreur)

L'abbé de Citeaux fit rendre au roi Pierre II les plus grands honneurs. Il promit à Pierre II de laisser partir le vicomte Roger Trencavel sens encombre . Simon de Montfort suggéra de dire au Vicomte qu'il aurait une capitulation honorable à conditon d'en discuter avec lui....

  • seigneur vicomte n'ayez ni peur , ni crainte , je vous promets que par ma foi de gentilhomme que si vous voulez revenir au camp, et que l'accord ne se fasse pas , je vous menerai et vous conduirai sain et sauf sans nul dommage pour votre personne et pour vos biens...

Une promesse de français....

Il fur reçu par le legat Amaury Arnault, qui l'informa qu'il devait le garder prisonnier...

Simon de Montfort accorda la vie sauve aux habitants de Carcassonne à la condition qu'ils laissassent tout derrière eux , y compris les vêtements. Donc ils partirent nus. N'est-ce pas là un retour à la foi?

Quand au Vicomte il mourrut un mois plus tard et on accusa , Montfort de l'avoir tué . Quelle honte pour Vaux de Cernay .... Un si noble chevalier....

Ainsi commença le depeçage du midi, par des croyants venus du nord, qui se firent des politesses au moment de venir manger à l'auge du deshonneur .

Avant qu'il ne meurre , le duc de Bourgogne refusa la vicomte de Carcassonne, les comtes de Saint Pol , de Nevers et Simon refusèrent de desheriter Roger Trencavel , car ils n'étaient venus que pour sauver la foi les croisés-porcs ... Mais Arnault Amaury lui demanda de sauver le Biterrois de l'hérésie. Et Simon accepta la vicomte de Carcassonne alors que Roger Trencavel mourait de faim dans un trou pourri de la tour Pinte. ..... ( que les français ont reconstruit plus bellement et entièrement....)

Alors comment dire , pour sauver Dieu quoi....

On comprend mieux l'aversion des cathares .

Simon est le comte des porcs....

Et son Dieu ne peut être le nôtre.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire