samedi 28 mai 2011

La mort programmée des langues de France



        

Conseil de gagas et servitudes de l'âge. :

Après en avoir délibéré , le conseil des gâteux qui sommeillent , plus souvent qu'ils ne veillent, en croisant l'argent des fourchettes , sur de rituels tournedos Rossini , à la fois inquiet de son taux collectif d'urée, et ravi de cette belle unanimité , que l'on peut observer parfois, lors de la danse des canards, dans les foyers de personnes âgées ou de la fête de centenaires, vient de décider, expressément, de ne rien faire en faveur des langues régionales. Une attitude de conseil courageux , mais gâteux, ( aucun ne paiera pour son amnésie, les chapons sont des clairons à la voix de pipeau. Bref les conseilleurs ne seront pas les payeurs, car ils sont devenus fossiles, ils sont restés au franc) et c'est bien malheureux de perdre la raison , car ce n'est pas d'aimer, c'est de détestation jacobine , à l'heure d' entrer dans cet épisode calamiteux, qui marque une dégradation neuronale massive, sans que l'espoir d'une frappe chirurgicale, ne vienne saper l'avancée de la maladie d'Alzheimer. L'article 74 ou 75 machin chose se trouve là où il est , à la manière de la Lune, d'un rocher , d'un cailloux , d'un brin d'herbe, ont-ils pensé? Mais pensent-ils encore? Déjà bien beau qu'il soit là ce cailloux dans notre chaussure soliloquent-ils, bougons .
Fronce se contrefout de la diversité.
Fronce se moque de la culture et du patrimoine.
Fronce veut que l'univers parle français. Pointalaligne. Repassez dans un siècle on vous fera des musées , voilà le fond de leur pensées aux jean-foutre
Mais Fronce speake de plus en plus anglais... Raison de plus pensent-ils.... peut être? . Ont ils encore aux fonds des yeux, une lueur de compréhension, mis à part quand sonne la cloche de la cantine, et que pètent les bouchons ?
Bref Fronce ressemble de plus en plus à l'une de ces bêtes empaillée que plus personne ne remarque , dans le musée planétaire des sociétés en voie de disparition. Fronce attend depuis mille ans que le cœur de ces langues cesse de battre, tout en célébrant sa grandeur passée .
A aucun moment les vieillards cacochymes (qui aggravent leur taux global de cholestérol, dans le cadre de leur retraite de privilèges ), ne songent à nos aïeux, aux millions d'hommes , de femmes morts pour la liberté...Ne sont-ils pas morts pour Fronce. Pensent-ils?
Les atteintes de l'âge font qu'ils ont oublié tout à fait le message fédérateur, de la liberté , de l'égalité la fraternité. Mais au fond y ont-ils cru un jour?
Fronce veut être adorée pour elle même, et non dans le cadre du contrat universaliste qui nous a pacsé, (mais pour combien de temps encore), nous, les différentes nations du dodécagone (voir la créolité et autres cultures annexes) .
Conseil et amnésie. Immobilisme et tremblement .Tant de prudence fascine. Triste.
Les déambulateurs de messieurs sont avancés. Pour le bois c'est tout droit.
Et visez bien les crachoirs en cuivre, quoi encore .......le Chemin des Dames..? . 
 

2 commentaires:

  1. Ai las, amic meu; La França i l'Espanya mai no en tenen prou. Un dia rebentaran d'una farterada per menjar-se-ho tot. Amen.
    Salut i Terra.

    RépondreSupprimer
  2. ADIU, és absurd. França dóna lliçons al món sense observar el missatge dels drets humans.
    Gràcies a vostè. Coratge i hola al poeta Mompó en la seva lluita per l'emancipació de Catalunya i la poesia.

    RépondreSupprimer