mercredi 19 octobre 2011

Sarah et nous, LULU.com, edition occitane

L'edition occitane et LULU. COM : où la fin des mois difficiles , des difficultés de se faire connaître, encore plus d'assumer les coûts d'impression, les stocks, la distribution , la facturation des livres et leur publicité .
Avertissement : acheter maintenant n'implique aucunement l'achat obligatoire.

Je voudrais signaler l'existence de ce site incroyable , lulu.com qui permet de publier à coût modique (en moyenne 15 euro pour 200 pages) , c'est à dire, à la commande  du  lecteur , c'est à dire à l'unité, sans avoir à assumer tout "le reste " :
-en version papier
-en version ebook.

A partir d'un tapuscrit, préalablement corrigé de ses fautes (par exemple avec le correcteur d'occitan de la suite OPEN OFFICE (l' équivalent en gratuit de microsoft office qui ne corrige pas l'occitan) , en respectant les règles de pagination, en le mettant  au format PDF ( des modèles assistent le créateur et peuvent être téléchargés sur le site ), de transmettre le dit fichier PDF, de choisir la couverture , d'opter ou non pour pour un numéro ISBN , d'opter ou non pour une campagne de publicité. Et plus encore , je n' ai pas fait le tour de Lulu , et pourtant, elle tourne LULU.com .
Dès lors le livre est affiché dans la vitrine de vente de Lulu , vous avez choisi de le vendre 10 euros par exemple version papier, et 2 euros version numérique. Pas de stocks , pas de commandes, pas de factures, pas d'impôts . Commande ou pas  commande = pas de frais mais c'est quand même douloureux  dans le second cas... Et pas de vente .
Je le sais , je l'ai fait ....  le texte date de 2002,  un còp èra, il y a longtemps avec un livre qui se titola Sarah et Nous ,  qui représente l'histoire fantastique de ma mère avec cette sorcière de Sarah. Il y a encore des fautes , juste ce qu'il faut pour éviter la monotonie de la perfection,   je vous prie de m'excuser  .C'est comme les pierres dans un champ, il en sort toujours.
Pas d'obligation d'achat. Version ebook a 2 euros me semble t-il...Possibilité de lire une quinzaine de pages "pour voir".
Au delà de mon autosatisfaction que je comprends, j'y vois de sacrés possibilités   pour l' édition occitane et (où) pour tous les écrivains d'editer  correctement un livre sans se faire truander , par le système de l'autoédition français,   pour un coût modique  moyen de 15 euros (hors frais de correction du tapuscrit). 
Et c'est tout
Ne regarde pas les péchés de ton église mais la foi de tes évêques . Amen.
Le prochain sera tout en òc même si je deteste les accents.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire