vendredi 25 novembre 2011

Vietnam 1967




J'ai retrouvé cette chanson oublié de mai 1967, j'ai pensé qu'elle méritait de paraître  , sur le rebord de ma fenêtre.... Je la remanche  sans ridicule ,  et l'a pedoncle sans upercule.
Je crois toujours que les bombes tombent  dans des cimetierres sans porte . Et que les morts croient à un feu d'artifices , heureux qu'ils sont de voir rebombir les gerbes de terre , pendant que les vivants exhultent le 14 de Juillet en irriguant du sol stérile,  de nos enemis les entrailles, pendant qu'ils violentent nos femmes au son de la marseillaise.
Je crois fermement que la connerie humaine dépasse toujours  la vitesse d'un  boulet de canon de 75.
En Indochine alors, les français qui sortaient de 4 ans de souffrances bestiales en démontrant clairement que les peuples ne comprennent jamais rien  . La France va tenter derécupérer très vite ses colonies au nom de la liberté des peuples de fermer son bec. Nous étions le pays des droits de l'homme que diable!
Après Dien Bien Mal Acquis les français laissèrent le champ aux GI avec le succès que l'on sait .
J'avais écris cette chanson en 1967 et franchement je pense qu'on peut remplacer le mot Vietnam par Iran, Iraq, Afganistan, Sri Lanka, Côte d'Ivoire, Libye , Soudan, Kurdistan, Thibet,  etc etc etc  . C'est toujours pareil.


La voili


Un jour au Vietnam , sous les bombes
Un enfant se penche sur des tombes,
Il doit dire merci , il doit dire merci,
Au GI qui lui donne , un bout de chwim gum
Une aumone 

Il y a déja bien longtemps
Il y a déjà bien longtemps
Que tu  as perdu tes parents ,
Que tu as perdu tes parents,

Cette liberté qui étonne
Cette liberté qui détonne,
Vous vient d'"Amérique ,
Com' dit l'aumonier catholique....

Petit enfant aux yeux rouges
A l'heure ou rien ne bouge
Tu te faufiles et va guetter
Ce GI qui fait naître
l'envie de tuer sans connaître .

Un jour au Vietnam sous les bombes ....
Un enfant se penche sur les tombees

Paroles AF musique AF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire