samedi 24 mars 2012

Travail histoiriens . Les serments de Strasbourg ou la naissance de la langue d'oc. La jurada d'estrasborg

Le serment de Strasbourg est présenté comme le plus ancien, document de langue française c'est à dire de langue d'oil.... Il est notament mis en exergue par l'académie  française et les historiens français  ,  comme preuve manifeste  de sa propension  "naturelle"  à soumettre des  langues batardes en l'Europe et pas seulement le "provencal ... On se souviendra  qu'un député parisien a pu exhorter un temps des allemands a abandonner leur langage rude..
Il n'en est rien. Tout cela est faux encore une fois. Et c'est le contraire qui est la vérité.
Il s'agit d'une usurpation.
Le professeur Hans Stroth  de l'université de Munich a étudié le document en question, et il a conclu que tant au niveau de la syntaxe que du vocabualire , il s'agissait d'un document de langue occitane vielle , ( certainement  de l'auvernhat),  le français ne jouant ici qu'un rôle annexe ...
Je joins la photocopie d'un document pompé de Canta Grèlh la revista trimestrala del grèlh roergàs   J'espère qu'ils me pardonneront mais dans le cas contraire  je peux l'effacer dans la minute qui suit  . Merci
Tout ce qui est commun dans le texte fait partie,  de ce qu'il appelle  le socle commun au français et à l'occitan , ce qui l'incite à situer  le texte dans le nord occitan.
La France est-elle une petite Europe mort née? Le lieu de l' uniformité. Laissons la francophonie répondre ! Puisque c'est la fête de la francophonie....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire