samedi 8 mars 2014

elections de Muret. Per une centre cultural occitan a Murèth

La langue d' òc dans toutes ses variantes dialectales couvrent un espace géographique étendu comprenant 33 départements du sud de la France , des vallées italiennes et le Val d'Aran de Catalogne... Le terme moderne «occitan» a remplacé celui plus ancien de langue d' òc , qui avait supplanté lui même le vocable de provençal.
Interdite dans les documents officiels depuis l'édit de Villers Cotteret cette langue est devenue celle du peuples , des ruraux . Elle a connu des fulgurances avec Goudouli, Jasmin, Mistral ( prix Nobel) avant d'être ruinée , dans les années 50 , dans son usage social par l 'assujettissement télévisuel du français . Souvenons nous qu'alors on parlait occitan dans les fermes sur le Larzac, comme dans le Lubéron, les mines à Decazeville ( La Sala) sur le site de Lacq, celles des usines d' Auzat , d' AZF, dans toutes les rues , ou sur les bateaux qui sortaient du port de Sète , mais qu'on ne pouvait pas la parler dans l'administration , l'école , le tribunal, la mairie etc....Les notables parlaient pointus en espérant des subventions improbables  !!!
 

Belle continuité de la royauté à la république qui a interdit et marginalisé l'usage de la langue d'òc .
Langue d'òc toujours interdite bien qu'elle n'ait jamais menacé l'unité de la république ni empêché la compréhension entre les différentes régions.
Aujourd'hui la langue d'òc est classée par l'UNESCO dans la catégorie des langues menacées de disparition, comme le breton, le catalan, l'alsacien ( et oui), le corse , le francitan, etc......
Des écoles quasiment buissonnières , innovantes en termes de méthodes pédagogiques , toujours laïques , républicaines , qui concernent à peine 1% des enfants, permettent encore aux petits enfants d'échanger avec leurs grands parents.

On commémore le centenaire de la guerre de 1914 , l'assassinat de Jaurès , en oubliant que 400 000 poilus qui ne parlaient pour ainsi dire que la langue d'òc, y ont perdu la vie, et que J Jaurès s'étonnait que cette belle langue qui constitue un pont entre la péninsule ibérique , avec la Catalogne et l'Aragon, la botte italienne, et la France d' oil ne soit pas enseignée aux enfants de ce pays. On oublie qu'Olympe de Gouges l'occitane, fut l'une des premières féministes de la révolution .
Nous voulons planter 5000 arbres , mais dans quel terreau? Nous parlons de racines ? Nous voulons sauver la diversité de la faune , de la flore , mais de quelles diversités parlons nous? Nous voulons que nos enfants mangent des aliments sains , et découvrent la nourriture que bon nombre d'entre nous ont eu la chance de connaître naguère.
Nous voulons transmettre des valeurs , et un héritage qui vaille la peine de vivre à Murèth. Par dessus tout, nous voulons échapper à ce monde d'ennui et d'uniformité .
Murèth lo vertadièr cambiament es arribat; veut redonner sa dignité à la langue d'òc . Car il ne s'agit que de cela. Nous devons cesser de la considérer comme un gadget , une couleur locale. L'Occitanie ne doit pas devenir une réserve d'indiens, de curiosités locales . Les édiles doivent cesser de la mépriser . Nous devons lui rendre les moyens de sa dignité, de sa pérennité . La langue d' òc doit sortir de sa clandestinité misérable , vergonhosa , des chemins de traverse.
La solution passe par l'attribution de moyens .... Elle passe surtout par une volonté , une prise de conscience. La diversité est un tout.
Cessons de répéter que l'anglais est bien plus utile , qu'il est majoritaire , puisqu'il l'est...... pour l'instant , car sur ce plan , les utilitaristes feraient bien d' apprendre au plus vite le mandchou ou l'hindi ...
Toutes les langues méritent de vivre . Toutes les langues sont égales.

C'est le sens de notre volonte de créer un centre culturel occitan abritant la calandreta et un laboratoire de langues ouverts sur le monde.
En somme l'Europe de demain....





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire